jeudi 30 septembre 2010

Du dernier Néandertalien AO

A l'Homo sapiens Pascal Quignard 

Projection concomitante, la même semaine, en salles parisiennes, de deux films réalisés par Jacques Malaterre. Deux hommages, l’un au dernier Néandertalien AO, l’autre à un Homo sapiens (bien nommé) : Pascal Quignard. D’un coté, une méga production pour un spectacle grands écrans, de l’autre un film intimiste en tête à tête avec le lauréat du Prix Goncourt 2002, pour une distribution confidentielle, d’une date unique, au Centre Beaubourg, en présence de l’écrivain. A l’issu de la projection, (précédée par l'introduction d'Arlette Farge) dommage que la magie de la rencontre ait tournée court eu égard à un portefeuille égaré par un étourdi. Le public a eu beau s’estimer enchanté d’apprendre qu’Antoine Gallimard était vraissemblablement dans la salle, le charme était définitivement rompu. mcj